Effectuer la mise en marché

Ce qu’il faut savoir

La publicité dans les journaux locaux demeure de mise même si, aujourd’hui, les vendeurs utilisent les services d’inscription de divers sites Internet.

Au Québec, contrairement à la majorité des autres provinces canadiennes, le vendeur qui vend lui-même sa propriété n’a pas accès au réseau MLS/SIA ou Realtor.ca. En effet, seul un courtier immobilier peut procéder à une inscription sur ces sites et, au Québec, il ne le fera que si un contrat de courtage est dûment signé.

Cependant, de nombreux sites permettent aux vendeurs d’afficher leur propriété moyennant des frais très raisonnables. Ces sites se sont multipliés au cours des dernières années. Certains fournisseurs offrent d’autres services que la seule inscription de la propriété : conseils, photographies, vidéos, etc. Le vendeur a ainsi le choix entre divers sites immobiliers, par exemple duProprio, ou des sites d’annonces classées comme Kijiji et LesPAC.com.  Les personnes à la recherche d’une propriété connaissent et consultent ces sites. Internet est devenu un outil incontournable tant pour les vendeurs que pour les acheteurs.

Le vendeur doit évidemment gérer les appels et planifier les visites. Il doit se montrer disponible et rigoureux pour rappeler les personnes qui laissent des messages. Les acheteurs ont le choix, et les suivis sont importants. Quant aux visites, elles sont moins nombreuses qu’autrefois puisque Internet permet aux acheteurs de faire un premier tri sans avoir à visiter les propriétés.

Une visite libre peut aussi s’avérer utile. Vous devrez alors préparer les documents utiles pour informer adéquatement vos visiteurs et répondre à leurs questions :

  • Liste des caractéristiques de la propriété (listing), en nombre suffisant pour que chaque visiteur puisse en conserver une copie.
  • Factures d’électricité, factures de gaz, factures d’huile à chauffage.
  • Factures des travaux récemment effectués.
  • Comptes de taxes municipales et scolaires.
  • Copie du certificat de localisation.
  • Rapports d’évaluation et d’inspection.
  • Copie de la déclaration de copropriété et du règlement de l’immeuble s’il s’agit d’un immeuble détenu en copropriété divise (condo).
  • Copie de la convention d’indivision s’il s’agit d’un immeuble détenu en copropriété indivise avec des tiers, c’est-à-dire si l’immeuble est la propriété de plusieurs personnes et qu’un seul propriétaire vend sa part.
  • Etc.
Boîte à outils: 

Sites immobiliers :

Propriomax.com

duProprio

Sites d’annonces classées :

LesPAC.com

Kijiji : entrez « kijiji » dans votre moteur de recherche, puis choisissez la ville appropriée.

Association professionnelle des notaires du Québec - Tous droits réservés © 2017