Le test de pyrite
Un conseil du notaire: 

Nombre d’acheteurs exigent un rapport d’analyse et en font une condition dans la promesse d’achat. Un vendeur bien avisé fera procéder à l’analyse avant de mettre sa propriété en vente. Des délais et des mauvaises surprises pourront ainsi être évités.

Les vendeurs s’interrogent souvent sur l’obligation de fournir à un acheteur intéressé un rapport indiquant l’absence de pyrite ou la présence de pyrite dont le potentiel de gonflement est nul ou négligeable.

Ce qu’il faut savoir

Le vendeur n’a aucune obligation légale de fournir un tel rapport. Cependant, il est d’usage, surtout dans les quartiers où la pyrite a causé des dommages à des propriétés avoisinantes, que le vendeur assume le coût de l’analyse et fournisse le rapport à l’acheteur. La promesse d’achat peut toutefois prévoir le droit pour l’acheteur de faire procéder à l’analyse à ses propres frais.

Association professionnelle des notaires du Québec - Tous droits réservés © 2017